Ligue Magnus

L’analyse : les Boxers tiennent leur match référence

Bordeaux restait sur cinq défaites avant de recevoir les Ducs d’Angers à Mériadeck. Les dernières semaines ont été compliqués pour les Girondins notamment à cause des restrictions sanitaires. Il fallait réagir et ce, face à une puissance de la ligue Magnus. Angers plein de confiance malgré un accrochage à Nice pouvait espérer mieux. Que s’est-il passé ? Nous avons tracké ce match pour vous.

Les Boxers démarrent fort.

Dans les premières minutes du match face aux Ducs, les Boxers maitrisent leur sujet. Ils sont prêts à aller de l’avant. Ils font feu de tout bois. Olivier Labelle, Luke Ferrara et Loic Poudrier sont les acteurs principaux de cette agressivité devant le but de Florian Hardy. Sur une belle remontée de palet, Ferrara lance du côté gauche du slot, c’est repoussé par le gardien Angevin, Luc Poudrier insiste mais Flo Hardy dit non, le palet se retrouve à droite et Simon Bourque lance. Les Boxers de Bordeaux lance idéalement leur match.

Ils feront face à de nombreux tirs Angevins tout au long de cette période, les Boxers restent solides, très solides en défense. C’est sans compter sur les belles aptitudes de Clément Fouquerel qui a sauvé la maison Bordelaise plus d’une fois. Le système défensive girondin est costaud car la plupart des tirs des Ducs sont fait de l’extérieur du slot, comme le montre la carte des tirs de cette période initiale.

Carte des tirs de la période 1 entre Bordeaux et Angers

Les Boxers ont fait une entame parfaite sur les dix premières minutes, par la suite ils résisteront aux vagues successives des Ducs avec succès. A la fin de ce premier tiers, le match s’est réequilibré.

Les Boxers efficaces.

Au retour des vestiaires, les Boxers tentent les mêmes recettes que lors de l’entame de match, cependant ils font face à des Ducs beaucoup plus coriaces. Ils restent toujours très solides en défense continuent de jouer avec la même intensité. Malgré quelques incompréhension entre les joueurs, les Boxers remontent régulièrement le palet et après cinq minutes de jeu, ils doublent leur avances par Andrew Johnston qui revenait d’une pénalité de dix minutes. Il ajuste Florian Hardy d’un tir précis du cercle droit. Le gardien aimerait bien revoir la séquence sur ce but.

Carte des tirs de la période 2 : Bordeaux- Angers

La frustration gagne les Angevins qui n’arrivent pas à accéder au slot des Boxers. Quand bien même ils y arrivent, Clément Fouquerel fait le travail pour garder les siens avec un matelas d’avance. Dans les dernières minutes de cette période médiane, les Boxers sortent la tête de l’eau et augmente leur avance sur un tir dévié par Johnston encore lui dans le slot, sur un tir des cercles de Belisle. Les Boxers rentrent aux vestiaires avec une confortable avance de trois buts.

Jusqu’à maintenant les Boxers ont réussis à couper les passes, ne pas laisser d’espaces aux joueurs Angevins et cela leur réussit.

Bordeaux en roue libre gère la fin de match.

Angers démarre fort sur l’ultime période de ce match pour tenter de combler son retard. Les locaux ne mettent pas la crosse sur le palet pendant les premières minutes de ce troisième tiers. Cependant, les Ducs n’arrivent pas beaucoup plus à accéder au slot de Clément Fouquerel, les nombreux tirs s’opèrent de l’extérieur et notamment du cercle gauche ou bien du haut du cercle droit.

Carte des tirs période 3 : Bordeaux-Angers

Les Ducs tentent d’obtenir une déviation devant le slot mais cela ne fonctionne pas. Les nombreuses chances obtenues leur permettent de revenir dans le match en terme de buts anticipés. En toute fin de match ils inscrivent un but par l’intermédiaire de Philippe Halley d’une déviation dans le slot sur un tir de Giroux du haut du cercle droit. Fouquerel manque le blanchissage, dommage la soirée eut été parfaite.

Physionomie du match Bordeaux-Angers – 19 octobre 2020.
Modèle de tracking : Magnus Corsi

Bordeaux a gagné ce match, le modèle Camembert voyait une victoire probable des Boxers à 50,9% ! Les Boxers méritaient de gagner ce match à 52%. A cinq contre cinq les Boxers ont eu plus de 1,47 buts anticipés et ils en marquent 2. En ce qui concerne les unités spéciales, les girondins on bien réussit à museler les Angevins. Clément Fouquerel a fait un excellent match. Il a sauvé plus de deux buts anticipés, c’est une excellente prestation.

Qui s’est mis en avant pendant ce match ?

Labelle et Johnston côté Bordelais se sont mis en avant avec 9 tirs en tout 2 buts et une passe. Ils ont respectivement 0,70 et 0,42 but anticipé sur ce match. Ce duo semble avoir trouvé ses marques. Il va falloir les suivre de près. Arrêtons nous un instant sur Johnston et Bourque, comment se sont-il débrouillés ?

Côté Angevins ce sont DiDio Balsamo et Bouchard qui sortent un peu la tête de l’eau. Ils ont respectivement 0,55 et 0,47 but anticipé sur ce match.

Les Boxers ont gagnés ce match avec la manière, leur saison est lancé et ce match est probablement un match référence pour eux. Pour les Ducs d’Angers il va falloir travailler l’efficacité devant le but pour obtenir des victoires contre le top-4 de cette ligue.

Ce tracking a été possible grâce à la courtoisie de Fanseat.

Vous souhaitez être acteur du projet Plandematch ? Tipez-nous!

L'auteur
Rédacteur en chef, éditorialiste
Suiveur de la Magnus. Suiveur accrédité auprès de l’Equipe de France depuis 2015. Fan de statistiques avancées ou non.
×
Rédacteur en chef, éditorialiste
Suiveur de la Magnus. Suiveur accrédité auprès de l’Equipe de France depuis 2015. Fan de statistiques avancées ou non.

Laissez un commentaire

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share