InterviewsLigue Magnus

« Objectif Coupe Magnus ! »

Les Brûleurs de loups viennent d’annoncer l’arrivée de leur nouveau coach, Jyrki Aho. Plan de Match a pu s’entretenir avec le nouvel arrivant du côté de l’Isère. Nous avons pu revenir sur sa carrière, le choix de Grenoble et sa vision du hockey.

Plan de match : Pourquoi avez- vous choisi de venir à Grenoble ?

Jyrki Aho: Sans contrat depuis le mois de février, je cherchais un club dans lequel je pourrais apporter mon expérience tout en prenant du plaisir dans le travail. J’ai vite compris que Grenoble voulait repartir sur d’autres bases et voulait du changement. La direction du club m’a rassuré sur la direction qu’elle souhaite prendre, ils savent exactement où ils veulent aller. Je ne connais pas encore tous les membres du staff pour l’instant mais ceux avec qui j’ai pu échanger, me semblent très motivés, nous avons les mêmes objectifs et je suis capable de les aider à atteindre ces objectifs.

Plan de match: Vous êtes déjà venu à Grenoble lorsque vous étiez à la tête des Espoo Blues, en CHL en 2015-2016, avez-vous gardé des souvenirs de cette visite ?

Jyrki Aho: Je n’ai pas de souvenirs particuliers de cette visite mais je me souviens très bien du public grenoblois. Les supporters sont bruyants, il y avait une bonne ambiance et bien sûr je me rappelle que nous avons perdu ce match de CHL. Mais je me rappelle aussi que mon équipe avait pu sortir du groupe et continuer sa route en CHL, malgré cette défaite (rire).

Plan de match: Venir en ligue Magnus, n’est-ce pas un retour en arrière pour vous, par rapport à votre expérience en Finlande, Autriche ou encore en KHL ? 

Jyrki Aho: Non, je ne pense pas que cela soit un retour en arrière. Je prends cette opportunité comme un nouveau challenge. Pour moi le plus important c’est d’apporter mon expérience peu importe le niveau du championnat ou le pays. De plus, je suis persuadé que le hockey français s’est bien amélioré au cours des dernières années. Ici, en Finlande, les suiveurs de hockey pensent que les championnats en Europe continentale sont moins bons que les championnats d’Europe du Nord mais je pense que ce n’est pas tout à fait vrai. D’abord, les équipes d’Europe Centrale s’approchent de plus en plus des championnats comme celui de Finlande par exemple. En ce qui concerne le hockey Français, j’ai pu discuter avec des joueurs français et je vois qu’ils veulent apprendre, qu’ils veulent progresser. Je suis là aussi pour partager mon expérience et les aider à progresser.

Plan de match: Grenoble est connu par son centre de formation et notamment l’intégration des jeunes joueurs dans l’équipe élite de Magnus. Comment voyez-vous le rôle des jeunes dans l’équipe élite des Brûleurs de Loups ? 

Jyrki Aho: La seule chose que je peux dire, c’est qu’il va falloir gagner sa place dans l’équipe. Si le joueur montre de belles performances, il aura sa chance pour jouer en élite. Moi, personnellement, j’ai envie d’aider tous les joueurs dans leur progression, ce n’est pas l’âge qui compte. De toute façon pour pouvoir développer le hockey français il faudra passer par les centres de formation et former les jeunes. Mais ils doivent montrer qu’ils travaillent bien, qu’ils ont envie d’apprendre pour pouvoir jouer en élite.

Plan de match: Vous préférez d’avoir l’équipe construite avec des français ou des étrangers ? 

Jyrki Aho: Comme je l’ai déjà dit, seule la performance compte. Je regarde la personnalité et la compétitivité des joueurs. Si le joueur est efficace en Power-Play, par exemple, cela ne sert à rien de lui donner un rôle différent et lui apprendre à faire autre chose, il vaut mieux l’aider à développer les compétences qu’il possède déjà. Si les jeunes issues du centre de formation veulent jouer en élite, ils devront prouver qu’ils méritent leur place dans l’équipe première.

Plan de match: Quels sont vos objectifs pour cette première saison aux commandes des Brûleurs de Loups ?

Jyrki Aho: L’objectif minimum c’est de gagner le titre. Ensuite nous verrons pour la CHL. Mais normalement si nous sommes champions, nous irons directement en CHL (rire). Les Coupes aussi sont importantes, mais notre objectif principal sera le titre.

Plan de match: Est-ce que c’est important pour vous d’avoir dans votre effectif des joueurs régulièrement appelés en Equipe de France ?

Jyrki Aho: C’est à double tranchant. C’est très bien si les joueurs jouent les matchs internationaux mais cela demande une préparation particulière afin d’éviter les blessures par exemple et que les joueurs ne soient plus disponibles pour l’équipe en rentrant des regroupement. Pour éviter la fatigue et les blessures nous allons nous focaliser sur la préparation physique d’intersaison. La préparation physique est une des clés pour pouvoir être efficace tout au long de la saison. A mon niveau, j’aimerais avoir beaucoup de joueurs appelés en EDF et je serais très content si cela arrivait. Pour les joueurs c’est très important de représenter les couleurs de leur pays, c’est la fierté pour les joueurs.

Plan de match: Dans le hockey moderne, les outils statistiques et vidéos sont-ils souvent utilisés ? Quelle est votre approche ?

 Jyrki Aho: En ce qui me concerne, j’utilise Dartfish. C’est un outil que j’utilise depuis longtemps. Je ne regarde pas forcément le Corsi ou les buts escomptés. Je fais en parallèle mes propres statistiques pour chacun des joueurs. Un plus / minus des bons et mauvais jeux de chaque joueurs. Je regarde les revirements, les interceptions, les pénalités, les buts, les passes. Je ne suis pas un grand amateur d’outils comme Instat ou Iceberg.

Plan de match: Quand pensez- vous venir à Grenoble ? 

Jyrki Aho: J’aimerais venir à Grenoble le plus rapidement possible pour découvrir la ville et les infrastructures liées au hockey, j’ai hâte de commencer mon travail. Malheureusement, dans le contexte sanitaire actuel c’est compliqué. J’attends les annonces du gouvernement français et dès qu’ils donnent le feu vert, j’arrive.

Evgeniia Stepanenko
Suiveuse des Brûleurs de loups depuis 2012. Suit l’équipe de France depuis 2018. Notre référente pour les Brûleurs de loups.
×
Suiveuse des Brûleurs de loups depuis 2012. Suit l’équipe de France depuis 2018. Notre référente pour les Brûleurs de loups.

Laissez un commentaire

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share