Ligue MagnusStatistiques Avancées

Cergy-Pontoise ne peut gagner en ne jouant que 20 minutes.

Vendredi soir à l’Aren’Ice avait lieu le match entre les Jokers de Cergy et les Aigles de Nice. Sur le score de 2-3, les visiteurs se sont imposés face à des franciliens en pertes de repères. Cergy-Pontoise n’a joué que 20 minutes sur les 60 d’un match de hockey.

 

L’enjeu de ce match pour les franciliens est de se rapprocher de la troisième place de la ligue Magnus. Cergy-Pontoise est allé battre Nice sur sa patinoire, il y a tout juste une semaine.

Dès l’entame de match on remarque que les Aigles vont se battre sur tous les palets. Ils prennent rapidement la possession du palet et font feux de tout bois. Cependant les tirs sont assez éloignés du slot ou dans l’axe du but gardé par Sebastian Ylonen. Dominer n’est pas gagné et sur deux contre attaques Cergy crucifie Nice. A la fin du tiers les locaux sans jouer du bon hockey mènent 2-0.

Sur la carte des tirs du premier tiers, les franciliens ont peu de tirs mais ils sont quasiment tous dans la zone de danger devant le slot et notamment les deux buts. A l’inverse Nice tir beaucoup mais de loin et/ ou des extérieurs.

La période médiane débute sur les chapeaux de roues pour Nice… En effet, les Jokers laissent totalement la possession à Nice. Sur cette période ils n’auront que 29% de possession ce qui est extrêmement faible. Cergy-Pontoise n’aura que quelques tirs sur cette période et dans des zones absolument pas dangereuses.

A l’inverse, Nice est plus précis et plus dangereux car s’approche de la zone de vérité et des tirs dangereux. Comme vous le verrez sur la physionomie du match, à partir de la mi-match Cergy n’existe plus et Nice revient à deux buts partout dès la fin de cette période.

La période finale est totalement différente des deux précédentes. Les Jokers décident enfin de prendre le match à leur compte. Il est clair que le message du coach est passé et rien n’est joué puisque il y a deux partout au tableau d’affichage. Cependant, les franciliens font face à un grand gardien de Nice qui arrête tout ce qui se présente à lui.

Sur un énième avantage numérique Cergy n’arrive pas à percer la muraille azuréenne, sur un contre, Heizer vient crucifier Ylonen. Les visiteurs prennent les devant alors qu’il ne reste que quelques minutes à faire au match et ne lâcheront rien.

Sur cette carte des tirs on voit que Cergy tir beaucoup depuis la zone de danger, souvent à la gauche du gardien Niçois mais rien ne passe.

Nice remporte la rencontre, les azuréens ont joué sans arrêt pendant soixante minute et sont récompensés. Cergy-Pontoise n’a pas pris la mesure de l’adversaire. A noter l’excellente performance une nouvelle fois de Max Kalter côté francilien avec un doublé et un xG de 0,85 sur le match. Le meilleur jour de ce match.

Sur l’ensemble du match, les deux équipes sont très proches avec 2.91 et 3.26xG. A cinq contre cinq, les deux équipes font jeu égal sur le match. Nice a été meilleure sur l’avantage numérique. Ils ont également retrouvé un gardien en confiance.


La Zone mixte :

Jonathan Parédès – Coach des Jokers de Cergy.

L'auteur
Rédacteur en chef, éditorialiste
Suiveur de la Magnus. Suiveur accrédité auprès de l’Equipe de France depuis 2015. Fan de statistiques avancées ou non.
×
Rédacteur en chef, éditorialiste
Suiveur de la Magnus. Suiveur accrédité auprès de l’Equipe de France depuis 2015. Fan de statistiques avancées ou non.

Laissez un commentaire

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share