Non classé

Les Brûleurs de Loups piégés par Henri-Corentin Buysse euh non, les Gothiques !

Les Brûleurs de Loups recevaient les Gothiques d’Amiens pour la 19ème journée de la Synerglace Ligue Magnus ce samedi 6 mars. Les Grenoblois doivent se ressaisir après un faux pas lors de la dernière rencontre à Gap perdue par les hommes d’Edo Terglav 6-2.

 
Les BDL entament le match avec une pénalité de Damien Fleury à la 22ème seconde de jeu. Jérémie Romand profite de ce power play et ouvre le compteur pour son équipe. (0-1). Il faudra attendre la 18ème minute de jeu pour voir les Isérois revenir au score avec le but de Damien Fleury (1-1). A la fin du 1er tiers les BDL sont largement devant aux tirs cadrés (14-9), néanmoins la plupart des tirs sont effectués de la ligne bleue. La défense des Gothiques fait le nécessaire pour ne pas laisser les rouges et bleus s’approcher de la cage d’Henry-Corentin Buysse. De plus, le travail sans faute du portier des Picards permet à son équipe de rester sur le score de parité avant de rentrer aux vestiaires.
 
Malgré les belles occasions et les supériorités numériques, les BDL n’arriveront pas à faire la différence dans le 2ème tiers. Les Gothiques sont plus rapides, plus solides défensivement et plus efficaces offensivement. A la 27ème minute de jeu, Joe West récupère le palet après une mauvaise passe de Damien Fleury à la ligne bleue de la zone des visiteurs. L’attaquant amiénois prend de la vitesse, Alexandre Boivin le suit, et le palet rentre au fond des filets de Lukas Horak après cette attaque deux contre deux. (1-2). 6 minutes plus tard Florian Sabatier récupère le palet dans sa zone défensive. Il remonte toute la glace à gauche du gardien grenoblois, trouve Rudy Matima au centre qui ne se fait pas attendre et augmente l’écart entre des équipes. (1-3) Les BDL n’arrivent pas à anticiper les actions des visiteurs, ils sont obligés de courir derrière le score. La pression mise par les Gothiques engage des tirs imprécis et les changements précipités des hommes d’Edo Terglav.
 
Dans les 20 dernières minutes de la rencontre, les BDL n’ont plus le droit à l’erreur. Les Isérois sont proches de faire la différence, les arbitres demandent le replay vidéo, le but est refusé, le palet tape le poteau de la cage de Buysse et ne rentre pas. A la 52ème minute de jeu Julien Munoz avec l’assistance de Sacha Treille en supériorité numérique trompe la vigilance du portier d’Amiens. (2-3). Les Grenoblois tentent tout pour tout, leur cage reste vide pour les 2 dernières minutes de match. Cela ne porte pas chance aux BDL, le palet rentre dans la cage vide après le tir de Florian Sabatier. Les rouges et bleus n’ont pas réussi à prouver que la défaite face aux Rapaces de Gap était un faux pas. Les Gothiques s’imposent à l’extérieur avec le score de 4 buts à 2.

Lukas Horak termine avec un pourcentage d’arrêts de 84%, quand Henri-Corentin Buysse culmine à 94% ! Il sauve également 3xG puisque Grenoble a obtenu 5.2xG sur ce match. La défense a également bloqué beaucoup de tir.

 
Dans son interview après match Edo Terglav confirme que son équipe a perdu beaucoup de duels, il ne cherche pas d’excuses dans l’absence de plusieurs joueurs ce soir (Koudri, Valier, Dair absents), les visiteurs ont tourné à 3 lignes eux aussi. Pour lui son équipe n’est pas allée assez provoquer pour avoir le succès ce soir. Il explique la défaite contre les Picards par les vieilles habitudes retrouvées par ses joueurs : manque d’engagement et d’efforts pour gagner les duels, pour sortir le palet, pour mettre le palet à la cage. Pour lui, malgré la frustration à la fin du match, son équipe ne méritait pas de gagner ce soir. Pour la prochaine rencontre face aux Pionniers de Chamonix le 9 mars, le coach des rouges et bleus doit trouver une solution car il ne pourra pas récupérer les joueurs blessés actuellement.
 

Laissez un commentaire