Ligue Magnus

L’analyse : Rouen facile face à Amiens

Rouen ouvrait sa saison à domicile face à son rival Amiens. Les deux formations s’était rencontrés lors de la CCM Summer Cup à Cergy début septembre. Les Dragons l’avait alors remporté quatre buts à trois. Sur le papier l’effectif normand est plus solide, cependant Amiens s’est fait surprendre à domicile face à Cergy et doit rebondir. Nous avons tracké ce match pour vous.

Les Dragons débutent lentement.

Les deux équipes font jeu égal pendant les dix premières minutes du match, par la suite Rouen décide d’accélérer son jeu. Dès le début de la rencontre nous avons la même impression que début septembre, les Dragons, malgré une préparation compliquée ont déjà de bons automatismes. La possession du palet qui est la clé dans le hockey est clairement normande. Cependant il faudra attendre la toute fin du tiers pour voir les filets trembler.

Alors que les Dragons sont en supériorité numérique, le trio Lagacé, Trotter, Deschamps fait très mal et Lagacé vient battre Lucas Savoye de près dans le slot.

Carte des tirs de la période 1 entre Rouen et Amiens.

Sur cette entame de match, les Amiénois sont perdus et n’arrivent pas jouer au hockey. La carte des tirs tentés est très révélatrice du jeu. Amiens lance peu et de loin et très excentré du slot. Nous aurions pu penser que ce premier but aurait réveillé les Gothiques, il n’en n’est rien.

Les Dragons passent la seconde

Au retour des vestiaires, les Dragons continuent de jouer avec la même intensité. Très rapidement les locaux s’installent dans le camp Amiénois et sur une belle remise de Nesa, Florian Chakiachvili vient battre Savoye totalement seul (2-0, 22ème minute). D’ailleurs, sans un Lucas Savoye de haut niveau, les Gothiques auraient déjà pris l’eau et pas qu’un peu. Parfois par excès de confiance, les Rouennais jouent trop compliqué et facilite la tâche des picards. Si nous devions trouver un point d’amélioration pour les normands c’est bien celui-ci.

Les Dragons continuent d’asphyxier les Picards, ces derniers n’arrivent pas à construire une action depuis la zone défensive. A force de maintenir le bateau à flot, la défense et le dernier rempart s’essouffle..

Carte des tirs de la période 2 : Rouen- Amiens.

En toute fin de période, alors que les Rouennais ont la maitrise du palet, Pierre Crinon récupère le palet à la bleue, passe sur sa droite, Enzo Cantagollo lance du haut des cercles et vient battre Lucas Savoye, c’est 3-0 à la 38ème minute.

Sur ce tiers-temps même si la défense picarde arrive à mieux nettoyer le slot, les attaques incessantes des locaux finissent par payer. A l’inverse les Amiens n’ont que quelques timides chances. Rien de bien méchant pour Pintaric.

Rouen gère tranquillement la fin de match.

L’ultime période démarre de la même façon que les deux précédentes, Rouen met la main sur le palet et Amiens ne récolte que quelques miettes. Cependant l’effectif normands lève un peu le pied dans les cinq dernières minutes. Cela permet à Amiens de se créer quelques occasions…

Carte des tirs période 3 : Rouen-Amiens

D’ailleurs sur ce dernier tiers on remarque qu’Amiens a plus de chances et surtout que les tirs sont plus proches du slot que lors des deux périodes précédentes. Malheureusement pour les picards cela ne suffira pas.

Physionomie du match Rouen-Amiens – 2 octobre 2020. Modèle de tracking : Magnus Corsi

Rouen a gagné ce match, le modèle Camembert voyait une victoire probable de Rouen à 66%, dans les faits Rouen méritait de gagner ce match à près de 80% ! A cinq contre cinq les Dragons ont eu plus de 2,4 buts anticipés et ils en marquent 2. A égalité numérique les Normands étaient bien supérieurs aux Picards. Cependant en unité spéciale, les normands et les picards font quasiment jeu égal, signe que la défense picarde est solide en désavantage numérique, sans compter que Lucas Savoye a fait un excellent match. Ce dernier a permis à Amiens d’espérer pendant près d’une période et demie. Il a sauvé 0,9 but anticipé.

Qui s’est mis en avant pendant ce match ?

Deschamps, Trotter et Lagacé est le trio le plus menaçant sur cette rencontre avec près de 21 tirs tentés, 1 buts et sur les buts anticipés ils forment le podium de la rencontre avec respectivement 0,71 ; 0,67 et 0,62 but anticipé sur ce match. Ce trio a déjà trouvé ses automatismes. Il va falloir les suivre de près.

Côté Amiénois ce sont Sevcenko et Sabatier qui sortent un peu la tête de l’eau. Guillaume Leclerc pour son deuxième match sous les couleurs des Gothiques n’a pas été à la hauteur. Voici la carte de ses tirs sur l’ensemble du match

Carte des tirs de Guillaume Leclerc, Gothiques d’Amiens

Enfin pour terminer cette analyse du duel des Plaines, revenons sur une statistique « basique », le Corsi. Pour rappel le Corsi permet de définir le pourcentage de possession d’une équipe. Sur ce match Rouen-Amiens, Rouen a eu une possession de près de 65%. Dis autrement les Gothiques n’ont pas été dans le match. D’ailleurs la retranscription du match selon le Corsi le démontre tout autant que les buts anticipés.

Corsi Rouen-Amiens.

Les Dragons ont remportés leur premier derby et leur premier match de la saison. C’est un moyen de se rassurer pour les prochaines échéances et notamment la réception de Grenoble vendredi prochain (9 octobre). Cependant pour espérer gagner face à l’armada de l’Isère il faudra se montrer plus efficace devant le but.

Enfin les Gothiques d’Amiens doivent se reprendre vite, après avoir été surpris à domicile face au promu alors qu’ils ont dominés le match, ils ont tout simplement fait un non-match face aux Dragons. Il va falloir vite trouver la solution du côté de la Picardie!

Ce tracking a été possible grâce à la courtoisie de Fanseat.

Vous souhaitez être acteur du projet Plandematch ? Tipez-nous!

L'auteur
Rédacteur en chef, éditorialiste
Suiveur de la Magnus. Suiveur accrédité auprès de l’Equipe de France depuis 2015. Fan de statistiques avancées ou non.
×
Rédacteur en chef, éditorialiste
Suiveur de la Magnus. Suiveur accrédité auprès de l’Equipe de France depuis 2015. Fan de statistiques avancées ou non.

Commentaires(1)

  1. […] Brûleurs de Loup. Rouen n’a joué qu’un match face à Amiens et l’a parfaitement maitrisé même si il faudra surement faire plus pour vaincre des Bruleurs de Loups qui ont soif de victoire, […]

Laissez un commentaire

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share